Orgueil et préjugés, Jane AUSTEN



Résumé de l'éditeur : Pour les Anglaises du XIXe siècle, hors du mariage, point de salut! Romanesques en diable, les démêlés de la caustique Elizabeth Bennett et du vaniteux Mr Darcy n'ont pas pris une ride! Mais il faut parfois savoir renoncer à son orgueil. Et accepter la tombée des masques pour voir clair dans la nuit. Un classique universel, drôle et émouvant. (résumé de l'édition 10-18)

Editeur : Milady

Nombre de pages : 477

Ma note : coup de ❤️


" Je vous ai bien entendu, monsieur, mais je n'ai pu sur-le-champ me décider. Vous vouliez, je le sais, me faire dire "oui", afin d'avoir la satisfaction de critiquer mes goûts, mais j'ai toujours grand plaisir à faire échouer de tels projets. "

Elizabeth Bennett.


Mon avis :

Coucou toi! Après un bon mois d'absence, me voilà de retour pour te parler d'un classique de la littérature anglaise que je ne peux m'empêcher de relire. Et puis, je profite aussi de cet article pour te parler d'une édition parue fin 2017 chez Milady.

Mais bon, chaque chose en son temps comme on dit, ce qui signifie que, dans le cas présent, il me faut commencer par te faire un petit topo de l'histoire. Même si je suis certaine que tu la connais déjà. Donc je serai très brève: Jane Austen nous fait suivre Elizabeth, jeune fille de bonne famille de la campagne anglaise, qui aime se vanter de pouvoir déceler le caractère des personnes qui l'entourent sans se faire influencer par les préjugés. Et puis, de l'autre côté, on a ce très cher Mr Darcy chez qui l'orgueil semble parfois mettre des bâtons dans les roues. L'histoire de ces deux-là est finalement assez basique puisqu'ils vont devoir se confronter à l'idée qu'ils avaient d'eux-mêmes et des autres et reconnaitre que tout n'est pas comme ils le croyaient.

Ce résumé est très basique et il est certain qu'il ne rend pas justice à l'histoire mais... quand bien même je passerais des semaines sur cet article, je reste persuadée qu'en plus de ne jamais réussir à avoir l'article parfait, je ne pourrai jamais te montrer à quel point ce livre est riche et ce, à tous les points de vue.

Et puis, je t'avoue que la première fois que je l'ai lu, j'étais tellement pressée d'arriver à la fin du livre et de connaitre le fin mot de l'histoire (ou plutôt de savoir comment l'auteur allait écrire la fin) que je le dévorais. Littéralement. Mais, malgré tout, certains passages m'ont ennuyé. Je ne comprenais pas (ou ne voulais pas comprendre) l'intérêt qu'ils pouvaient avoir et, la seule chose dont j'avais envie, c'était que ces passages se terminent vite.

Ayant tout de même apprécié ma lecture, j'ai décidé (quelques mois si pas quelques années plus tard) de me lancer dans une deuxième lecture, puis une troisième, une quatrième et aujourd'hui, je ne sais même pas combien de fois je l'ai lu! Au fur et à mesure de mes relectures, ces fameux passages qui m'étaient si ennuyant m'apparaissaient de plus en plus comme étant de plus en plus agréable à lire et, pour finir, j'ai fini par comprendre tout l'intérêt qu'ils avaient pour l'histoire. J'ai aussi fini par me rendre compte que, sans eux, l'histoire ne serait pas ce qu'elle est et que la fin ne serait très certainement pas celle qu'on connait!

Bref, maintenant, même si j'ai toujours hâte d'arriver à la fin (parce que oui, je suis d'une nature impatiente), je sais apprécier intégralement ma lecture. Je comprends et vis chaque passage comme si je vivais avec eux, comme si j'avais connu cette époque pas si lointaine de la nôtre. Je comprends en quoi les 3/4 des membres de la famille Bennett sont une source intarissable d'humiliation, je saisis toute la gravité des actes de Lydia, comprends que les proches de Mr Bingley aient tendance à se moquer des Bennett et autres habitants de ce petit bout du Hertfordshire.

Aussi, tu te doutes que, quand j'ai découvert que les éditions Milady avaient sorti une édition illustrée, je n'avais qu'une seule idée en tête: l'avoir! Ce fut donc rapidement chose faite. Puisque le livre avait fait son grand retour dans ma PAL, je n'ai pas tardé à me replonger (en même temps je ne pouvais pas faire autrement) une nouvelle fois dans cette histoire et... découvris assez rapidement que cette magnifique édition représentait quelques désavantages. Primo, les paillettes dorées de la couverture ont tendance à partir aussi, il a fallu que je le tienne avec un mouchoir pour ne pas me retrouver avec des mains dorées. Et deuxio, pour peu que tes mains soient moites, ton empreinte finit par marquer le livre à plus ou moins long terme. En dehors de ça, je n'ai trouvé que des points positifs: que ce soit le net découpage des chapitres (c'est-à-dire qu'il commençait à chaque fois sur une nouvelle page) qui permet une lecture plus fluide, les illustrations qui, en plus d'être bien réalisées, donnent aux passages les plus lents une vigueur nouvelle ou encore la police d'écriture qui elle aussi permet une lecture plus agréable, bref, tout est fait pour que le lecteur passe un bon moment.

Je sais bien que, dit comme ça, ça ressemble vraiment à une pub et, bien que ça ne me déplairais pas de te voir toi aussi découvrir ou redécouvrir cette histoire par cette angle neuf (enfin pas si neuf que ça puisque les illustrations ont plus de cent ans), ce n'est pas du tout mon but premier. Et puis, si tu as envie de te lancer dans un classique mais ne sais pas par quel livre commencer, celui-ci me semble être un non début. D'ailleurs, si tu as peur de la longueur de certains passages (quoiqu'ils soient finalement assez rares - pour ne pas dire inexistant), la version illustrée te permettrais de te lancer dans l'aventure de manière plus douce, progressive.


Et toi, tu l'as lu?

PS: si tu as envie de voir à quoi ressemble cette fameuse édition, n'hésites pas à aller faire un tour sur mon compte Instagram (@squireuil) car il est possible que dans les jours à venir, je poste un ou deux photos des magnifiques illustrations contenues dans cette réédition...

Commentaires

  1. J'ai adoré ce roman ! D'ailleurs, je suis en train d'en lire une réécriture !

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Sarah !
    Je compte bien lire "Orgueil et préjugés" cette année, même si je ne sais pas encore trop quand... J'aimerais le lire prochainement, mais j'ai envie de lire plein d'autres livres ! ^^ En tout cas, ta chronique donne envie de le découvrir :)

    Passe une belle soirée, bisous ♥

    Sue-Ricette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne regretteras absolument pas de te lancer dans cette lecture ça je peux‘ te l´assurer 😜 bisous 😘

      Supprimer
  3. Un livre dont on ne se lasse pas et assurément une très belle édition de la part de Milady !

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Ce qui nous lie de Samantha Bailly

"Une seconde chance" de Dani Atkins