Les stagiaires, Samantha BAILLY


Résumé de l'éditeur : Ophélie, Arthur et Alix viennent d'horizons différents, mais ils rêvent tous de travailler chez Pyxis, entreprise spécialisée dans l'édition de mangas et de jeux vidéo, pilier dans le secteur de l'industrie créative. Une réalité s'impose rapidement : beaucoup de candidats, peu d'élus. Désormais, le stage est l'étape obligatoire pour ces jeunes.
Provinciale tout juste débarquée, Ophélie a laissé derrière elle petit ami et logement, et doit faire face aux difficultés de la vie parisienne. Etudiant en école de commerce, Arthur est tiraillé entre les grands projets qu'on a pour lui et son envie de mettre la finance entre parenthèses. A leurs côtés, Alix, passionnée de mangas, ne jure que par ses sagas favorites et Hugues, graphiste, teste ses limites dans les soirées électro...
Dans une atmosphère conviviale, travail et vie privée s'entremêlent. Pourtant, une question demeure en fond sonore : qui restera ?

Editeur : Le livre de poche

Nombre de pages : 438

Note : Coup de ❤️

"Les filles jolies veulent être intelligentes, les filles intelligentes veulent être jolies."
Alix
Mon avis :

Après ma lecture de "Nos âmes jumelles", j'avais dans l'idée qu'un jour (que j'espérais proche), je lirai un autre livre de cette auteure. Dans un premier temps, j'étais partie dans l'optique de lire la suite de ce livre (nos âmes rebelles) mais, comme il était constamment absent des rayons de mes librairies fétiches (et que je n'avais vraiment pas envie de commander sur internet), j'errais, dès que je le pouvais, dans ces mêmes librairies dans l'espoir qu'un jour ils se décident à renouveler sérieusement leurs rayons et qu'ils mettent enfin ces livres dont je rêve tant.

Si tu lis cet article, tu dois certainement te dire que c'est chose faite et laisse moi te détromper: non, ils n'ont pas enrichis leurs rayons mais oui, c'est là-bas que j'ai pu le trouver puisque ce bouquin est sorti en version livre de poche... Bon, ce n'était certes pas le bouquin que je rêvais le plus de lire (manga? jeu? BERK) mais, je me disais que c'était du Samantha Bailly et qu'en plus, j'avais très envie de me laisser tenter. Je suis donc revenue de ma petite librairie avec ma trouvaille et, une fois rentrée chez moi, il ne s'est pas écoulé un laps de temps très long avant que je ne finisse par enfin entamer ma lecture.

Et ... Eh bah il était juste PAR-FAIT !! Enfin, ce que je veux dire, c'est que ça change de mes lectures habituelles. Parce que moi, tu sais, j'aime bien tout ce qui a trait à la magie et au fantastique et ici bah ... la magie était plutôt absente. Et puis, j'avoue que je craignais que le manga et les jeux prennent un peu trop de place. Bon, ce n'est pas que j'ai un problème avec ceux-ci mais moi, mon terrain de prédilection ce sont les livres (les "vrais", ceux avec que des lignes de texte).

Soit, je disais donc que j'avais entamé ma lecture et tout d'un coup : POUF ! J'étais incapable de lâcher le livre. J'ai ris, pleuré, râlé, été triste, joyeuse, perdue en même temps que les personnages. J'ai aimé Ophélie pour sa douceur et ses principes, Arthur par son besoin de se trouver des repaires qui ne soient pas familiaux, Alix parce qu'elle asume ses passions, Hugues pour son côté voyageur et Enissa parce que, sous son côté pimbêche se cache une fille qui n'est peut-être pas si superficielle que ça finalement. Et puis, je l'avoue, j'ai aimé détester les boss parce que se sont des boss !!

Et puis, avec leurs rêves pleins la tête, cette impression tenace que le monde est à eux, ils nous donnent une véritable bouffée d'air frais. De fêtes en journées de boulots, on a la chance de suivre le destin que quelques jeunes adultes aux portes du monde du travail qui, ils s'en rendent bien compte, est loin d'être aussi doré que ce qu'ils croyaient (bah dans le fond, ça ne pouvait pas être pire que ces interminables heures d'études/cours à l'école/fac si?).


Et toi, tu l'as lu?


Commentaires

Articles les plus consultés